Coran, hadith et savants : Les toilettes

De WikiIslam
Révision datée du 2 décembre 2023 à 15:50 par SOS (discussion | contributions) (Corrections pour faire des tests)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Qu’il s’agisse d’uriner ou de déféquer, ces deux actions sont des sources d'impureté rituelle selon la charia, et les méthodes inappropriées pour faire ces deux choses peuvent même condamner quelqu'un au feu. En tant que telle, la tradition islamique a beaucoup à dire sur ce sujet, à savoir, comment, quand et où une personne doit faire cela, mais aussi sur la façon dont elle doit se nettoyer par la suite.

À faire et à ne pas faire

Dire une prière en entrant, pour éloigner les djinns et les démons

Rapporté par Zayd ibn Arqam : Le Messager d'Allah (ﷺ) a dit : "Ces toilettes sont fréquentées par les djinns et les démons. Donc, quand quelqu'un parmi vous s'y rend, qu’il dise : « Je cherche refuge auprès d'Allah contre les démons mâles et femelles. »"
Anas a rapporté : Lorsque le Messager d'Allah (ﷺ) est entré dans le lieu privé [et dans le hadith transmis par Hushaim, il est indiqué] Lorsque le Messager d'Allah (ﷺ) est entré aux toilettes, il avait l’habitude de dire : "Ô Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre toutes les choses mauvaises et nocives."
Rapporté par Anas : Chaque fois que le Prophète (ﷺ) allait répondre à l'appel de la nature, il avait l'habitude de dire : "Allah-umma inni a`udhu bika minal khubuthi wal khaba'ith", c.-à-d. "Ô Allah, je cherche refuge auprès de Toi contre toutes les choses offensantes et méchantes (mauvaises actions et mauvais esprits)."

Retirer ses anneaux

Rapporté par Anas ibn Malik : Lorsque le Prophète (ﷺ) est entré dans le lieu privé, il retira son anneau. Abu Dawud a dit : "C'est une tradition munkar, c.-à-d. qu'elle contredit la version bien connue rapportée par des narrateurs fiables." Sur l’autorité d’Anas, la version populaire dit : "Le Prophète (ﷺ) avait une bague en argent faite pour lui." Puis il l'a rejetée. Le malentendu vient de Hammam (qui est le narrateur de la tradition précédente mentionnée dans le texte). Celle-ci est transmise uniquement par Hammam.

Ne pas faire face ni tourner le dos à la Ka’aba

Rapporté par Abu Aiyub Al-Ansari : Le Prophète (ﷺ) a dit : "Pendant que vous déféquez, ne faites pas face et ne tournez pas le dos à la Qibla, mais faites face à l'est ou à l'ouest." Abu Ayoub a ajouté : "Quand nous sommes arrivés au pays de Sham, c’est pourquoi nous nous sommes retournés en les utilisant et avons demandé le pardon d’Allah."
Abu Ayyub a rapporté : Le Messager d'Allah (ﷺ) a dit : "Chaque fois que vous allez dans le désert, ne tournez pas votre visage ni ne tournez le dos à la Qibla lorsque vous répondez à l'appel de la nature, mais tournez-vous vers l'est ou l'ouest." Abu Ayyub a dit : "Lorsque nous sommes arrivés en Syrie, nous avons constaté que les latrines déjà construites là-bas étaient orientées vers la Qibla. Nous avons détourné le visage et imploré le pardon du Seigneur." Il a dit : "Oui."
  • Les traductions officielles disent des euphémismes comme "répondre à l’appel de la nature", mais la version arabe originale ne dit qu’un seul mot ال غ ائ ط  (al-ghaa’it), qui se réfère explicitement aux matières fécales.[1]

Ne pas tenir ni toucher son pénis avec sa main droite

Rapporté par Abu Qatada : Le Prophète (ﷺ) a dit, "Chaque fois que l’un d’entre vous urine, il ne doit pas tenir son pénis ou nettoyer ses parties intimes avec sa main droite. (Et tout en buvant) il ne faut pas respirer dans le récipient."
Rapporté par Abu Qatada : Le Messager d'Allah (ﷺ) a dit : "Chaque fois que l’un d’entre vous boit de l’eau, il ne doit pas respirer dans le récipient, et chaque fois que l’un d’entre vous va aux toilettes, il ne doit ni toucher son pénis ni nettoyer ses parties intimes avec sa main droite."
Abu Qatada a rapporté d’après son père que le Messager d'Allah (ﷺ) a dit : "Quand l’un d’entre vous se rend aux toilettes, il ne doit pas toucher son pénis avec sa main droite."
Abu Qatada l’a rapporté d’après son père : Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit : "Aucun de vous ne doit tenir son pénis avec sa main droite en urinant, ou s’essuyer avec sa main droite aux toilettes et ne doit pas respirer dans le récipient (dans lequel il boit)."

Ne pas se tenir debout en urinant

Aicha a dit : "Quiconque vous a raconté que le Prophète urinait debout, alors ne le croyez pas. Il n'urinait qu'en étant accroupi." [Il a dit :] "Il y a des récits sur ce sujet d'après Omar, Buraydah, [et Abdur-Rahman bin Hasanah]."[2]
Rapporté par Amr ibn al-'As : Abdur-Rahman bin Hasanah a rapporté : Amr ibn al-'As et moi sommes allés voir le Prophète (ﷺ). Il est sorti avec un bouclier en cuir (dans sa main). Il s’en couvrit et urina. Puis nous avons dit : "Regardez-le. Il urine comme une femme." Le Prophète (ﷺ) a entendu cela et a dit : "Ne savez-vous pas ce qui est arrivé à une personne parmi les Bani Isra'il (les Enfants d’Israël) ? Quand l'urine tombait sur eux, ils coupaient l'endroit où l'urine tombait ; mais il (cette personne) leur a interdit (de le faire) et a été puni dans sa tombe." Abu Dawud a dit : "Une version d'Abu Musa comporte cette formulation : « il lui a coupé la peau »". Une autre version d'Abu Musa mentionne : "il a coupé (une partie de) son corps".
Abu Huraira a dit : Quand l’un d’entre vous s’accroupit pour répondre à l’appel de la nature, il ne doit ni tourner son visage vers la Qibla ni lui tourner le dos.

Découvrir ses parties intimes qu’après s’être accroupi

Rapporté par Abdullah ibn Umar : Quand le Prophète (ﷺ) voulait se soulager, il ne soulevait pas son vêtement tant qu’il ne s’était pas abaissé près du sol. Abu Dawud a déclaré : Cette tradition a été transmise par 'Abd al-Salam b. Harb sur l’autorité d’al-A’mash d’après Anas b. Malik. Cette chaîne de narrateurs est faible (parce que la tradition orale d’A’mash d’après Anas b. Malik n’est pas établie).
Anas, qu’Allah le Très-Haut soit satisfait de lui, a dit : "Quand le Prophète voulait se soulager, il ne relevait son vêtement que lorsqu'il était près du sol."[3]

Ne pas se salir avec de l'urine, c'est un péché majeur

Le Messager d'Allah a dit : "La plupart des tourments de la tombe sont dus à l'urine."[4]
Rapporté par Ibn Abbas : Une fois, le Prophète, en passant par l’un des cimetières de Médine ou de La Mecque, entendit les voix de deux personnes qui étaient torturées dans leurs tombes. Le Prophète (ﷺ) a dit : "Ces deux personnes ont été torturées non pas pour un péché majeur (à éviter)." Le Prophète (ﷺ) a ensuite ajouté : "Si ! (Elles ont été torturées pour un péché majeur). En effet, l'une d'elle ne s'est jamais sauvée d'être souillée par son urine tandis que l'autre avait l'habitude de se livrer à des calomnies (pour semer l'inimitié entre amis). Le Prophète (ﷺ) a alors demandé une feuille verte d’un palmier-dattier, l’a brisée en deux morceaux et en a mis une sur chaque tombe. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi il l’avait fait, il a répondu : "J’espère que leur torture pourra être atténuée, jusqu’à ce que celles-ci soient séchées."

Ne pas parler aux toilettes

Rapporté par Abu Said al-Khudri : J'ai entendu le Messager d'Allah (ﷺ) dire : "Lorsque deux personnes vont ensemble pour se soulager, découvrir leurs parties intimes et parler entre eux, Allah, le Grand et Majestueux, devient courroucé contre cette (action)". Abu Dawud a dit : "Cette tradition a été rapportée seulement par 'Ikrimah b. 'Ammar".
Rapporté par Muhajir ibn Qunfudh : Muhajir est venu vers le Prophète (ﷺ) pendant qu'il urinait. Il le salua. Le Prophète (ﷺ) ne lui a pas rendu le salut jusqu'à ce qu'il fasse ses ablutions. Il s'excusa alors auprès de lui en disant : Je n'aimais pas me souvenir d'Allah sauf en état de purification.
"Un homme est passé près du Prophète (ﷺ) alors qu'il urinait et l'a salué avec le Salam, mais il ne lui a pas rendu son salut."

"Un homme est passé près du Prophète pendant qu'il urinait et l'a salué avec le Salam, et il n’a pas répondu à sa salutation."


Il est détestable de donner des salams à quelqu’un dans les toilettes sans qu’il puisse y réponde. De même à celui qui mange [parce qu'il est occupé et incapable de répondre lorsqu’il a de la nourriture dans sa bouche], à celui qui récite le Coran et est occupé avec la Connaissance Sacrée.[5]
Ibn Nujaym, al-Bahr al-Raiq (8.236)

Se nettoyer avec un nombre impair de pierres

Rapporté par Abu Huraira : Le Prophète (ﷺ) a dit : "Celui qui fait ses ablutions doit nettoyer son nez avec de l’eau en l’inspirant puis en l’expirant, et celui qui nettoie ses parties intimes avec des pierres doit le faire avec un nombre impair de pierres."
Abu Huraira a rapporté que l’Apôtre d’Allah (ﷺ) a dit : Lorsque quelqu’un s’essuie avec des cailloux (après avoir répondu à l’appel de la nature), il doit faire usage d’un nombre impair de pierres et lorsque l’un d’entre vous effectue ses ablutions, il doit renifler de l’eau et ensuite le nettoyer.
Abu Huraira a rapporté : Le Messager d'Allah (que la paix soit sur lui) a dit : "Quand quelqu'un fait ses ablutions, il doit se nettoyer le nez et quand quelqu'un s'essuie avec des cailloux (après avoir répondu à l'appel de la nature), il doit le faire un nombre impair de fois."
Jabir b. 'Abdullah a rapporté qu’il a entendu le Messager d’Allah (ﷺ) dire : "Quand quelqu’un s’essuie avec des cailloux (après avoir répondu à l’appel de la nature), il doit le faire un nombre impair de fois."

Ne pas se nettoyer avec moins de trois pierres

Salman a déclaré que (l’un des) polythéistes a fait remarquer : "Je vois que votre ami vous enseigne même sur les excréments." Il a répondu : "Oui, il a en effet interdit à quiconque d’entre nous de se purifier avec sa main droite ou de faire face à la Qibla. Il a interdit l'utilisation du fumier ou des os pour cela, et il nous a également demandé de ne pas utiliser moins de trois cailloux (pour cet usage)."
Rapporté par Salman al-Farsi : Il a été dit à Salman : "Votre prophète vous enseigne tout, même à propos des excréments." Il a répondu : "Oui. Il nous a interdit de faire face à la Qibla au moment de se soulager ou d’uriner, de se nettoyer avec la main droite, et de se nettoyer avec moins de trois pierres ni de se nettoyer avec de la bouse ou des os."

Ne pas utiliser de la bouse ou des os

Rapporté par Abdullah ibn Mas'ud : Une délégation de djinns est venue voir le Prophète (ﷺ) et a dit : "Ô Muhammad, interdis à ta communauté de se nettoyer avec un os ou de la bouse ou du charbon de bois, car en eux Allah a fourni de la subsistance pour nous." Ainsi, le Prophète (ﷺ) leur a interdit de le faire.
Rapporté par Abu Huraira : J'ai suivi le Prophète (ﷺ) alors qu'il sortait pour répondre à l'appel de la nature. Il avait l’habitude de ne pas regarder ici ou là. Alors, quand je me suis approché de lui, il m'a dit : "Va me chercher des pierres pour nettoyer mes parties intimes (ou quelque chose de similaire), et n’apporte pas un os ou un morceau de bouse." J'ai donc apporté les pierres dans le coin de mon vêtement et les ai placées à ses côtés, puis je me suis éloigné de lui. Quand il a fini (de répondre à l’appel de la nature), il les a utilisées.
Rapporté par 'Abdullah : Le Prophète (ﷺ) est sorti pour répondre à l’appel de la nature et m’a demandé d’apporter trois pierres. J'ai trouvé deux pierres et j'en ai cherché une troisième, mais je ne l'ai pas trouvée. Alors, j’ai pris un morceau de bouse séché et le lui ai apporté. Il a pris les deux pierres et a jeté la bouse et a dit : "C’est une chose sale."
Jabir a rapporté : Le Messager d'Allah (ﷺ) a interdit l'utilisation d'os ou les matières fécales de chameaux pour s’essuyer (après l'excrétion).
Rapporté par Ruwayfi' ibn Thabit : Shayban al-Qatbani a rapporté que Maslamah ibn Mukhallad a nommé Ruwayfi' ibn Thabit gouverneur de la Basse-Égypte. Il a ajouté : Nous avons voyagé avec lui de Kum Sharik à Alqamah ou d’Alqamah à Kum Sharik (le narrateur a des doutes) pour Alqam. Ruwayfi' a dit : "Chacun de nous veut emprunter un chameau du vivant du Prophète (ﷺ) à l’autre, à condition qu'il lui donne la moitié du butin et qu'il conserve l'autre moitié." En outre, l’un de nous a reçu une pointe de flèche et une plume, et l’autre une tige de flèche comme part du butin. Il a ensuite rapporté : Le Messager d'Allah (ﷺ) a dit : "Tu vivras peut-être longtemps après mon départ, Ruwayfi', alors dis aux gens que si quelqu'un attache sa barbe ou porte autour de son cou une chaîne pour conjurer le mal ou se nettoie avec de la bouse animale ou des os, Muhammad n'a rien à voir avec lui."

Ne pas utiliser sa main droite

Rapporté par Abu Qatada : Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit : "Quand vous buvez (de l’eau), ne respirez pas dans le récipient ; et quand vous urinez, ne touchez pas votre pénis avec votre main droite. Et lorsque vous vous nettoyez après avoir déféqué, n’utilisez pas votre main droite."

Se laver une fois que cela est terminé

Rapporté par Abu Huraira : Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit : "La prière d’une personne qui a fait hadath (uriner, déféquer, ou venter) n’est pas acceptée jusqu’à ce qu’elle effectue ses ablutions." Une personne de l’Hadramaout a demandé à Abu Huraira : "Qu’est-ce que hadath ?" Abu Huraira a répondu : "hadath signifie le passage du vent."
Rapporté par Anas bin Malik : Chaque fois que le Messager d’Allah (ﷺ) allait répondre à l’appel de la nature, moi et un autre garçon l’accompagnions avec un gobelet plein d’eau. (Hisham a commenté, "Pour qu’il puisse laver ses parties intimes avec.")
Rapporté par Anas bin Malik : Chaque fois que le Messager d’Allah (ﷺ) allait répondre à l’appel de la nature, moi et un autre garçon avions l’habitude de porter un gobelet plein d’eau (pour nettoyer les parties intimes) et une courte lance (ou un bâton).

Note : Le hadith ci-dessus devrait dire "bâton à tête de lance".

Rapporté par Abu Huraira : Le Prophète (ﷺ) a dit : "Le verset suivant a été révélé en rapport avec le peuple de Quba' : « il y a des hommes qui aiment se purifier. » (9/108)." Il (Abu Huraira) a dit : "Ils avaient l’habitude de se nettoyer avec de l’eau après s’être soulagés. Ainsi, le verset a été révélé en relation avec eux."

Les wudus ne sont pas nécessaires après s'être soulagé dans la rivière

Oussama b. Zaid (qu'Allah l'agrée) a rapporté : Le Messager d'Allah (ﷺ), sur le chemin du retour d'Arafat, est descendu dans l'une de ces criques (pour répondre à l'appel de la nature), et après qu’il ait fait cela, j'ai versé de l'eau (sur ses mains) et lui ai dit : "Vas-tu prier ?" Alors il a dit : "Le lieu de prière est devant toi."

Dire une prière en sortant des toilettes

Rapporté par Aicha, la Ummul Mu’minin : Quand le Prophète (ﷺ) sortait du lieu privé, il disait : "Accorde-moi Ton pardon."[6]

Voir également

Hygiène - Une page centrale qui mène à d'autres articles liés à l'hygiène

Traductions

  • Une version de cette page est également disponible dans les langues suivantes : Tchèque. Pour d'autres langues, consultez la barre latérale à gauche.

Liens externes

  • [[[:Modèle:Reference archive]] Aadaab ut Takhallie (les manières d'aller aux toilettes)] - PDF

Références

  1. https://www.almaany.com/fr/dict/ar-fr/%D8%A7%D9%84%D8%BA%D8%A7%D8%A6%D8%B7/
  2. "Rapporté par at-Tirmidhi, al-Tahaarah, 12 ; il a dit, c'est le récit le plus authentique sur ce sujet. Il a également été classé authentique par al-Albani dans Sahih Sunan al-Tirmidhi, no. 11"" - Est-il interdit d'uriner debout ? - Islam Q&A, Fatwa No. 9790
  3. "Rapporté par at-Tirmidhi, 14 ; voir aussi Sahih al-Jaami', 4652." - Les règles régissant la manière de faire les besoins naturels chez les musulmans - Islam Q&A, Fatwa No. 2532
  4. "Rapporté par Ibn Maajah, 342; voir aussi Sahih al-Jaami’, 1202" - Les règles régissant la manière de faire les besoins naturels chez les musulmans - Islam Q&A, Fatwa No. 2532
  5. Modèle:Cite web
  6. Abu Dawud, Ibn Majah et At-Tirmithi. An-Nasa'i l'a recensé dans 'Amalul-Yawm wal-Laylah. Voir également Ibn Al-Qayyim's Zadul-Ma'ad, 2/387.